Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

 

 

 

 

 

                                                       BIENVENUE !

 

 

 

 

 

 18973504.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
La grande illusion (1937)

 

 

 

 

 

 

Vous reprendrez bien un peu de ciné ?

 

 

 

 

 

Derniers articles

Petit-fils de Sindbad (Al-Najdi le marin)

De tous temps, les koweïtiens ont été des marins, des plongeurs et des pêcheurs, risquant leur vie au large. Mais peu après la deuxième guerre mondiale, l'exploitation des gisements pétroliers a bouleversé la vie des habitants de ce petit pays du Golfe, qui ont alors préféré travailler sur la terre ferme. Al-Najdi le marin, troisième traduction en français de Taleb Alrefai, raconte cette histoire nationale en filigrane mais le livre est avant tout une biographie romancé...

Là haut, dans le Kekexili (Jinpa, un conte tibétain)

  Réduire le dernier film du tibétain Pema Tseden à un genre unique, à savoir le western, serait une solution de facilité et très réducteur. Et ce même s'il y a quelque chose de Sergio Leone dans Jinpa. Mais c'est aussi un road-movie, avec son héros, un routier au look de rock star, qui chemine dans le Kekexili, un plateau désertique du Tibet, considéré comme le plus haut du monde avec ses 5000 mètres d'altitude. Mais ce n'est pas tout, Jinpa peut aussi ê...

Une lumière dans le noir (Parce que les fleurs sont blanches)

Parce que les fleurs sont blanches est l'un des tous premiers livres de Gerbrand Bakker, paru en 1999 aux Pays-Bas, bien avant Là-haut, tout est calme et Le détour, ses deux romans les plus connus. Parce que les fleurs sont blanches n'a pas l'intensité ni la densité narrative de ses récits ultérieurs mais il montre déjà un écrivain avec un univers bien particulier et qui a peu d'égal pour distiller une sorte de séré...

La semaine d'un cinéphile (167)

Lundi 17 février 2020   Comment, qu'apprends-je ? Un nouveau film d'André Zwobada est désormais en vente chez René Chateau ! Il me le faut ce Capitaine Ardant, et très vite.     Mardi 18 février   Beaucoup de films déjà vus dans les principales sorties de mercredi, à part le Clint Eatwood. Mais je suis surtout heureux de pouvoir enfin découvrir Deux.     Mercredi 19 février  ...

Voyage en paysages étranges (Sortilège)

  Après la découverte du très singulier The Last of us, le nouveau film du réalisateur tunisien Ala Eddine Slim semble vouloir nous perdre encore davantage, jusque sur les rivages du fantastique. Tout débute pourtant de façon réaliste dans Tlamess mais cela ne dure qu'un moment et il n'y a d'autre choix que de se laisser entraîner dans des paysages inattendus qu'ils soient mentaux ou non. Mais cette fois, le cinéaste, s'il continue à...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
1349776.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg1683095.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg4988685.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
Sorties du 26 février.

 

 

 

 

 

 



CVT_Miss-Laila-armee-jusquaux-dents_6792.jpg

Lecture en cours.

 

 

 

 

Pour une visite aux anciens articles de Cinéphile doux : 

http://alainsouche.blog4ever.com/blog/index-9747.html 

 

 

 



 

 

 Derniers commentaires

 

 

 

 141147 visiteurs

 

 

Vous recherchez ? :