Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

 

 

 

 

 

BIENVENUE !!!

 

 

 Rendez-vous.jpg

Rendez-vous de juillet de Jacques Becker (1949)

 

 

 

 

 

 

Vous reprendrez bien un peu de ciné ?

 

 

 

 

 

Derniers articles

L'horloge de Central Park (Un jour de pluie à New York)

  Il est plus que probable qu'après un demi-siècle de réalisations, Woody Allen ne soit plus en mesure de livrer un très grand film, nonobstant toute l'admiration que l'on peut avoir pour son talent. A près de 84 ans, le cinéaste a quand même de beaux restes, surtout quand il emprunte des routes qui lui sont familières, comme dans Un jour de pluie à New York. Cette chronique sentimentale et un peu sociale, avec une petite satire du snobisme de certains milieux, est en tous cas fort agré...

Peindre ou faire l'amour (Portrait de la jeune fille en feu)

  Si, pour une raison quelconque, il fallait abandonner Portrait de la jeune fille en feu au milieu de la projection, le sentiment serait mitigé : celui d'avoir vu la moitié d'un film très beau mais hiératique et un peu froid. Heureusement, la deuxième heure du nouveau long-métrage de Céline Sciamma est autrement plus forte et émouvante, atteignant même des sommets que l'on n'espérait pas de la part de la cinéaste, au vu de ses oeuvres anté...

Un chœur à l'ouvrage (Le cœur de l'Angleterre)

Bien du temps est passé depuis la parution de Bienvenue au club puis de Le cercle fermé. Les souvenirs sont lointains mais la sensation de plaisir à lire Jonathan Coe s'est poursuivie avec ses romans suivants. Cependant, Le cœur de l'Angleterre, qui complète la trilogie de la famille Tropper et évoque la décennie actuelle, a un goût particulier, celui de retrouver des personnages familiers et de les voir, non sans une certaine jubilation sadique, se dé...

Guirlande de vieux films (Septembre/2)

Chirurgiens (Disputed Passage), Frank Borzage, 1939 Un étudiant en médecine est déchiré entre sa vocation et une jeune femme élevée en Chine. Sans doute le plus obscur des films parlants de Borzage, qui n'est pas une franche réussite dans un genre, le mélodrame, où le cinéaste excellait pourtant. A cause de dialogues assez mièvres et d'un scénario qui n'est pas loin d'être niais. La mise en scène de Borzage est pourtant irré...

La semaine d'un cinéphile (145)

Lundi 9 septembre 2019   Joker de Todd Philips, Lion d'Or à Venise, j'avoue que je ne m'y attendais pas. On jugera sur pièces dès le mois d'octobre.     Mardi 10 septembre   Des sorties intéressantes, cette semaine. J'ai déjà vu L'insensible, j'attends avec curiosité Deux moi, Tu mérites un amour et Jeanne (pour Mjolk, je vais devoir attendre, hélas).     Mercredi 11 septembre   Un grand nombre des candidats à...

 

 

 

 

 

 

 

 4483487.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg2251576.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg4638430.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Sorties du 18 septembre

 

 

 

 

 

 




CVT_Les-cent-puits-de-Salaga_4121.jpg
Lecture en cours.

 

 

 

 

Pour une visite aux anciens articles de Cinéphile doux : 

http://alainsouche.blog4ever.com/blog/index-9747.html 

 

 

 

 RG2hHcO4.jpg
Coup de coeur musical du moment.

 

 

 

 

 Derniers commentaires

     

     

     

     138363 visiteurs

     

     

    Vous recherchez ? :